Label Ronda

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Catalogue rnd18 - melmac - "un chien vivant..."
Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button


ref : rnd18

Téléchargement gratuit : format mp3 (98 Mo) / format flac (280 Mo)format wav(815 Mo)
15€ - acheter Vynil
6,99€ - download

Ecouter sur Youtube 

Dans le travail de construction de ce nouvel opus, les trois parisiens font le choix d’une musique définitivement en vie, en mouvement, humaine.
Les machines sont mises de côté au profit d’enregistrement dans les conditions du live. Le résultat nous invite à naviguer entre urgence urbaine, hallucinations psychés et contemplation apaisée.
Une musique d’ici et maintenant qui se nourrit de plaisirs simples et invite à profiter de l’instant.

 


Près de 15 ans après sa formation, 3 ans depuis le précédent disque,  Melmac continue sa perpétuelle évolution en devenant un trio guitares/batterie. Le groupe présente son nouvel album « Un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort / Un lion mort vaut mieux qu’un chien vivant ». Ce disque sortira au mois de septembre sous forme digitale et vinyle.

De ces premières années d'activités, le groupe a su définir son propre monde artistique, sorte de « cinéma sans image »  angoissé et abstrait en fouillant dans les marges du rock instrumental , de la musique ambiante ou de bricolages minimalistes. Ces travaux ont largement été salués et relayés par l'underground français et les médias spécialisés.

Dans le travail de construction de ce nouvel opus, les trois parisiens font le choix d’une musique définitivement en vie, en mouvement, humaine. Les machines sont mises de côté au profit d’enregistrement dans les conditions du live. Le résultat nous invite à naviguer entre urgence urbaine, hallucinations psychés et contemplation apaisée. Une musique d’ici et maintenant qui se nourrit de plaisirs simples et invite à profiter de l’instant.

 

Noise magazine - 12/2013

Sur "un chien vivant vaut mieux qu'un lion mort / un lion mort vaut mieux qu'un chien vivant", les frères Reverter de Melmac ne se prennent toujours pas plus au sérieux. Pour preuve, le spistes de voix off ou les rires qui trainent en début ou fin de morceau. Une impression d'amateurisme immédiatement contredite par la qualité de leur livraison quasi cyclique (tous les trois ou quatre ans) d'un long format. Ce quatrième LP s'éloigne un peu de leur patte post-rock et offre six titres instrumentaux plus prog rockqu'à l'accoutumée, toujorus très étirés en tout cas. Une nouvelle direction qui leur sied à merveille et les hisse à la hauteur de certains confrères plus exposés.